Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 19 septembre 2007

Que font les chasseurs

LES ENVAHISSEURS EN PAYS CONQUIS

Non non, le pack des all black n’est pas venue s’entraîner sur le terrain de foot de  Monoblet.

L’aspect du terrain pourrait cependant le laisser supposer. Beaucoup plus prosaïquement, depuis quelque temps, c’est au quotidien que les envahisseurs viennent s’ébattre, se rafraîchir et apprécier quelques petits vers sur la pelouse. Un vers, deux vers ça va, trois vers salut les dégâts. Les jardins privés sont habitués à leurs randonnées diurnes et nocturnes et les propriétaires  essaient tant bien que mal de se protéger, plutôt mal d’ailleurs. A présent les terrains publics ne sont pas épargnés malgré la protection rapprochée électrique. Public, privé, tout le monde  est logé à la même enseigne. Le pétassage du terrain de foot est devenu une activité régulière pour le personnel municipal. Les joueurs de foot et leur encadrement ne vont certainement pas apprécier de voir leur belle pelouse transformée en champ de labour. Les passages nocturnes de 8 à 10 sangliers, dans la rue principale du village ne sont pas exceptionnels. Les commentaires des témoins de moins en moins surpris vont bon train.

Que font les chasseurs !!!!!!!!!!!!!!

 _________________________________________________________________

Nous publions  cet article  paru sur le site de Monoblet pour exercer notre droit de réponse.

Le coté humoristique sympathique de cet article ne masque pas l'exagération et les approximations des ces propos.

Dans une commune rurale comme Monoblet il est normal que des animaux occupent un biotope favorable. Tout comme il est normal qu’un coq chante tout les matins, que la cloche du village sonne toute les ½ heures. Les chasseurs ne sont pas responsables de tout les maux. Que ces animaux occupent exagérément et ponctuellement les abords du village nous ne sommes pas responsable ni coupable.

Comment peut-ont imaginer que les chasseurs puissent avoir une quelconque influence sur la nature ? Nous pouvons probablement la corriger mais pas la modifier.

La nature a horreur du vide, les sangliers occupent des niches écologiques laissées libres et les conditions climatiques actuelles expliquent le comportement de ces animaux. Il nous parait inopportun de vouloir lutter contre la nature.

Nous nous étions engagés lors de l’assemblée générale à effectuer des battues à Montvoisin. Nous avons effectué deux battues sans résultat. Pour le stade nous avons effectué deux battues avec cinq prélèvement et probablement l’animal qui avait pour habitude de venir verminer au stade.

17 et 18 septembre nous avons organisé des battues à proximité du village avec toutes les contraintes et les risques que cela comporte, nous avons prélevé huit sangliers. Nous prévoyons d’effectuer des battues hebdomadaires au lieu dit : Montvoisin, la Boissière, le Puech Huscla (proche du cimetière).

De plus les conditions climatiques à venir seront plus favorables à la chasse ce qui devrait permettre de calmer les impatiens.

Jeter en permanence de l’huile sur le feu alimente le feu, publier régulièrement sur site dit officiel de la commune relève de la polémique stérile probablement alimenté par certain irascibles ou éternellement insatisfaits. (les auteurs et réalisateur du pamphlet ne sont pas directement visés).

Nous militons pour une chasse réfléchie, raisonnable, raisonnée et responsable !!!!!!!!!!

16:25 Écrit par Claude Maurin dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

Commentaires

j'espère que la chasse va continuer !!

Écrit par : Laura | jeudi, 20 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.